Civil Society Europe – manifeste

Construire « Société Civile Europe »

Coordination européenne de la société civile organisée

S’appuyant sur les expériences positives de la coordination pour l’Année Européenne de la Citoyenneté Active et constatant l’absence, au niveau européen, d’un dialogue civil réellement efficace tel que prévu par le traité de Lisbonne, nous considérons que le temps est venu pour la société civile organisée de se rassembler et de lancer « Société Civile – Europe » – Coordination européenne de la société civile organisée. Cette coordination vise à être une plateforme légitime et représentative au niveau européen des associations qui défendent les valeurs que nous plaçons au centre du projet Européen que nous voulons.

Une vision commune de la citoyenneté européenneLes valeurs que nous défendons…

Durant « l’Année européenne des citoyens 2013 », 62 réseaux européens et 20 coordinations nationales ont développé ensemble une vision commune de la citoyenneté européenne fondée sur les valeurs, présentée dans notre Manifeste fondateur « La citoyenneté européenne active consiste à poursuivre des objectifs européens communs et à défendre les valeurs inscrites dans les traités » :

 l’Année européenne des citoyens 2013

La citoyenneté européenne [doit] reposer sur le principe de résidence et, au nom de l’universalité des droits, tous les résidents de l’Union européenne doivent pouvoir jouir de l’égalité de traitement et du même droit de participer à la vie publique en tant que citoyens européens.
La démocratie participative répond aux besoins actuels de la gouvernance démocratique européenne à travers l’Union en complétant et consolidant la démocratie représentative. L’article 11 du Traité de Lisbonne est particulièrement important en ce qu’il engage les institutions à mettre en place « un dialogue ouvert, transparent et régulier » entre les décideurs publics européens et la société civile, visant à mettre fin au « déficit démocratique » […] tout en donnant un cadre à la citoyenneté européenne active.
La citoyenneté européenne [doit] garantir à tous les citoyens la possibilité de participer à la vie en commun et à l’élaboration des politiques publiques, y compris aux groupes les plus défavorisés qui sont bien souvent les plus éloignés du processus de la construction européenne.

Pour une citoyenneté européenne démocratiqueLe changement nécessaire pour faire de ces valeurs une réalité…

Le résultat du travail collectif mené au cours de l’Année européenne des citoyens est synthétisé dans un document « Il s’agit de Nous, il s’agit d’Europe! Pour une citoyenneté européenne démocratique » illustrant le changement que Société Civile Europe appelle de nos vœux. A travers ces recommandations, nous demandons une Europe basée sur la solidarité, l’égalité et la participation démocratique, une Europe qui garantit l’accès aux droits économiques, sociaux, culturels et civiques pour tous.

Ainsi, la société civile organisée que nous incarnons propose de redonner vie à un véritable projet européen en remettant à leur place, c’est à dire en son cœur, les citoyens, la solidarité, l’égalité, l’équité, l’inclusivité. Cela signifie passer de l’approche dominante considérant les citoyens comme individus-consommateurs, à une approche de la citoyenneté qui à la fois respecte les aspirations individuelles et prenne à son compte les besoins collectifs pour permettre un futur partagé.
Réaliser cela nécessite un changement de paradigme, d’une Europe essentiellement « projet économique », à une Europe construite sur les valeurs de solidarité et d’égalité entre les États et entre les citoyens. C’est uniquement en se recentrant sur ces valeurs fondamentales que la légitimité du projet européen, la confiance et l’enthousiasme pour l’Europe et l’approfondissement du processus d’intégration pourront être assurés.

La prise en compte de l’indivisibilité des droits est indispensable à l’inclusion sociale et à la citoyenneté active. Cela requiert une attention particulière à faire en sorte qu’aucun résident dans l’UE ne soit exclu, sous la menace de l’exclusion ou victime de discrimination à cause du non-respect de ses droits. Car au cœur du modèle social européen il y a l’attention aux problèmes de chacun et la protection sociale pour tous, et tout particulièrement pour les plus vulnérables. Les citoyens ne peuvent être réellement conscients de leur responsabilité vis-à-vis des autres que si la société vise à et permet à tous l’accès réel aux droits.

En sus de ces questions essentielles, nous attendons que tous les piliers de la démocratie fonctionnent, et ce pour garantir une démocratie européenne dynamique, adaptée aux objectifs poursuivis.

L’éducation et l’information par les medias doivent être assurés en toute indépendance et leur dimension européenne renforcée.
Salon de l'Education

Les décisions prises par les institutions de l’Union européenne doivent, dans le respect des valeurs universelles inscrites dans les traités internationaux, répondre aux besoins des citoyens, à leurs aspirations et leur vision de la société. La société civile organisée, qui défend les droits de l’Homme et l’intérêt général par des solutions collectives et constructives, doit être renforcée, son rôle en tant qu’agent du changement étant crucial pour les démocraties.

La montée des extrémismes de droite telle que constatée lors des dernières élections au Parlement européen devrait sonner le réveil pour toutes les forces démocratiques en Europe. Elle indique le défi majeur auquel est désormais confronté tout projet européen. Faire comme si de rien n’était n’est plus possible. Il y a urgence à répondre de façon déterminée aux niveaux local, national et européen à cette radicalisation régressive par la mise en œuvre de politiques qui rétablissent crédibilité et confiance en les institutions, de politiques qui assurent à tou-te-s protection et inclusion sociale, accès au bien-être. Tant que les gens craindront l’exclusion lorsqu’ils affrontent des difficultés majeures, les discours populistes réactionnaires attaquant les plus faibles et les plus pauvres rencontreront un écho dans l’espace politique et mettront en danger les institutions démocratiques.

manifestation

Société Civile EuropeLe rôle de Société Civile Europe – Coordination Européenne de la Société Civile Organisée

Civil-Society-Europe-2
Civil-Society-Europe-2
Civil-Society-Europe-4
Civil-Society-Europe-4
Civil-Society-Europe-1
Civil-Society-Europe-1
Civil-Society-Europe-Rome
Civil-Society-Europe-Rome
Civil-Society-Europe-3
Civil-Society-Europe-3
Pendant « l’Année européenne des citoyens », nous avons été nombreux à construire une vision commune de l’Europe que nous voulons.

Nous devons maintenir cette dynamique, unir et coordonner nos efforts, pour permettre à cette vision de prendre vie.

Société Civile Europe – la Coordination Européenne de la Société Civile Organisée,

que nous appelons à constituer maintenant en lien avec les mouvements civiques au niveau infranational, national et européen, vise à porter les valeurs qui doivent être au cœur du projet européen.

Société Civile Europe doit :

CRÉER UN ENVIRONNEMENT FAVORABLE AUX ECHANGES HORIZONTAUX ENTRE LES ORGANISATIONS ET MOUVEMENTS DE LA SOCIETE CIVILE EN EUROPE

Offrir un espace commun et permanent pour la mutualisation :

* d’expériences et bonnes pratiques
* de connaissances et de ressources documentaires
* de campagnes et autres formes d’action collective

rassembler les citoyensRenforcer la capacité à rassembler les citoyens et la diversité de leurs formes d’expression

Promouvoir des objectifs communs

agir pour un changementAgir pour un changement correspondant à nos valeurs partagées

Permettre de peser sur l’agenda pour les questions transversales d’intérêt commun à la société civile organisée en Europe

Faire que les objectifs d’Égalité, de Solidarité, de Démocratie, d’Inclusivité renvoient à l’identité

et au rôle reconnu des acteurs de la société civile organisée à travers l’Europe

Être l’interlocuteur des institutions européennes pour les sujets transversaux d’intérêt pour la société civile organisée,

notamment dans le cadre de la mise en œuvre de l’Article 11 du traité de Lisbonne

Les organisations signatairesLes organisations signataires

Liste validée semaine du 27/04

Consultez également les évènements liés

Aucun événement à venir prochainement.