Civil Society Europe: appel aux responsables de l’Union Européenne pour l’accueil des réfugiés

refugees-eu-leaders

Civil Society Europe: appel aux responsables de l’Union Européenne pour l’accueil des réfugiés

L’Histoire n’a pas épargné l’Europe de conflits, de guerres et de famines et dans le passé, ancien comme récent, de très nombreux habitants ont dû fuir à la recherche d’une sécurité. Aujourd’hui, des centaines de milliers de personnes voit un refuge en l’Europe alors qu’elles fuient la guerre et la misère pour s’éloigner des dangers et de la mort.

Nous sommes fiers de voir l’activité de nombreux citoyens européens qui, avec les organisations de la société civile, accueillent les réfugiés.

L’Union européenne et ses États-membres affirment que les droits de l’Homme sont au centre du projet européen. Ils ont l’obligation de prendre les décisions et de mettre en place un engagement collectif pour que ces réfugiés puissent accéder à un avenir digne de l’Humanité à laquelle tou-te-s nous appartenons, en répondant aux obligations juridiques du droit d’asile à l’initiative duquel sont les États d’Europe.

Si quelques gouvernants européens ont commencé à poser ainsi l’enjeu qui se joue, de nombreux autres emboitent le pas aux pires populismes réactionnaires, flattant les sentiments racistes et xénophobes, proposant des replis identitaires.

Nos responsables politiques, les gouvernements, les institutions européennes qui se réunissent dans les prochains jours ont le devoir de s’engager franchement, directement, et en pratique dans l’accueil des réfugiés.

Soyons collectivement dignes des défis que notre société rencontre. Citoyens, avec nos associations et organisations, ainsi que responsables politiques, portons ensemble les valeurs de solidarité qu’exige la situation. La Solidarité est notre force !



Se tenir informé de l'actu du Forum Civique Européen

Inscrivez-vous ou relisez nos Newsletters précédentes
Newsletters

S'informer, partager, participer

Poursuivez la conversation avec nous sur les réseaux sociaux.